Il lavoro come risorsa nelle città d’Antico regime (“MEFRIM”, n. 1, 2011)

E’ uscito il nuovo numero dei  “Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée” (123/1, 2011) dedicato a Le travail comme ressource. Di seguito l’indice

Le travail comme ressource. Parcours individuels, mobilité et stratégies économiques dans les villes d’Ancien Régime, par Eleonora Canepari et Beatrice Zucca Micheletto; Travail et apprentissage des femmes à Lyon au XVIIIe siècle, par Monica Martinat; « Le devoir de travailler jusqu’à la fin de ses jours » : le travail des personnes âgées dans la Rome pontificale (XVIIe-XIXe siècles), par Angela Groppi; Les migrations de travail comme ressources : verriers altarais et vénitiens, XVIe-XVIIIe siècle, par Corine Maitte; Mobility between risk and opportunity : the military profession in the eighteenth century, par Hanna Sonkajärvi; Changer de place. Occupations, réseaux et carrières des immigrants à Anvers au XVIIIe siècle, par Anne Winter; Travail et trajectoire individuelle dans l’administration de la Ferme générale (1751-1763) : une étude de cas, par Olivier Zeller; Ceux qui travaillent avec la mort : entre la professionnalisation et les travaux occasionnels de fossoyeurs, pleureuses et organisatrices de funérailles à Saragosse (Royaume d’Aragon) à la fin du Moyen Âge, par Ana del Campo; Hors normes corporatives : le travail des écuyers et des maîtres d’art équestre en Europe (milieu du XVe-milieu du XVIIe siècle), par Elisabetta Deriu; La précarité des ouvriers de l’arsenal de Toulon à travers leurs mobilités (fin XVIIIe siècle – début XIXe siècle), par Julien Saint-Roman; La désincorporation des salariés, l’exemple de la mercerie parisienne (1680-1776), par Laurence Croq; Diversité et précarité : un nouveau concept de l’activité humaine dans les agrovilles du sud de l’Europe au XVIIIe siècle (Lorca 1771), par Francisco Chacon Jimenez; La plasticité du travail comme ressource dans les petites villes du Midi pyrénéen, par Jean-Michel Minovez; La pluriactivité des paysans parisiens au XVIe siècle : signe de précarité ou d’aisance ?, par Clément Gurvil; La pluriactivité dans les métiers du bâtiment dijonnais : l’exemple de Joseph Taisand (1723-1785), par Sylvie Dubois; Les travaux publics comme ressource : les ateliers de charité dans les dernières décennies du XVIIIe siècle, par Anne Conchon; Appunti sui lavoratori giornalieri dei cantieri edili torinesi nel Settecento : una ricerca in corso, par Nicoletta Rolla.
Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...